Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

250e anniversaire de la naissance de François-Joseph Bosio

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 19 mars 2018

Il y a 250 ans, le 19 mars 1768, naissait à Monaco Giuseppe-Francesco Bosio, plus connu sous le nom de François-Joseph Bosio, sculpteur monégasque de renommée internationale.

Très tôt fasciné par la sculpture, il attira l’attention du Prince Honoré III qui le recommanda au sculpteur parisien Augustin Pajou auprès duquel il séjourna deux ans, de 1785 à 1787. On le retrouve ensuite en Italie où il aurait été disciple de Canova.

En 1808, il est recruté par Vivant Denon, Directeur du Musée Napoléon, chargé des commandes impériales. Présenté à l’impératrice Joséphine, il a dès 1810 l’honneur de faire le buste de la nouvelle Impératrice et celui de Napoléon. Élu membre de l’Institut en 1816, Bosio est nommé professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris en 1817. En 1822, Louis XVIII le nomme « Premier Sculpteur de S.M. » et Charles X le fait baron en 1828. Bosio meurt à Paris en juillet 1845. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.
Parmi ses œuvres les plus significatives on peut citer, outre les nombreux bustes de l’élite française de l’époque (Napoléon, Joséphine, Hortense, le Roi de Rome, Louis XVIII…), la statue équestre de Louis XIV (Place des Victoires, Paris), le monument à Louis XVI, Henri IV enfant, le quadrige de l’Arc du Carrousel, « Hercule combattant Acheloüs métamorphosé en serpent » ou encore « La Nymphe Salmacis »…
A Monaco, la mémoire de Bosio reste vivante. Sur le Rocher, une placette, ornée de son buste, porte son nom; l’École Supérieure d’Art Plastiques – Pavillon Bosio est un établissement d’enseignement supérieur dont la spécificité est de transmettre à ses étudiants une
formation polyvalente en art et scénographie; le Palais Princier et le Nouveau Musée National de Monaco conservent plusieurs œuvres
de Bosio; les vainqueurs des différentes catégories en compétition du Festival International de Télévision se voient remettre, en guise de trophée, une reproduction de la sculpture « La Nymphe Salmacis ».
Le 19 avril 2018, la Principauté célèbrera une journée en hommage à ce grand sculpteur.
(Communiqué)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s