Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Le Prince Albert II à Toronto, au Touquet et à Toulouse

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 16 septembre 2015

Le 9 septembre, soit la veille du TIFF, Toronto international film festival, avait lieu l’AMBI Gala, « AMBI Gala: le cinéma pour aider le monde » pour soutenir la Fondation du Prince Albert II de Monaco, organisé par la société de production et de distribution de films AMBI Group. Et particulièrement par Monika Bacardi et Andrea Iervolino, fondateurs de la société AMBI Pictures. L’événement se déroulait à l’hôtel Four Seasons de Toronto en présence de S.A.S. Albert II. James Franco, Heidi Klum, Mischa Barton et Michael Madsen faisaient partie des invités d’honneur. L’acteur Omar Sy et l’actrice et réalisatrice américaine Angelica Huston, Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, étaient au nombre des invités spéciaux. En maître de cérémonie Martin Short et la chanteuse Diana Ross pour animer cette cette soirée exceptionnelle placée sous le signe de la générosité.
Dans le cadre d’une autre réunion, le Prince a insisté sur le fait que le monde ne peut plus attendre pour une action concertée à propos du changement climatique. Il a incité les leaders mondiaux à travailler ensemble, surtout pour préparer la prochaine conférence à Paris. Le Canada a un grand rôle à jouer parce que son vaste territoire s’étend jusqu’à l’Arctique, une des régions les plus sensibles du point de vue du changement climatique. Le Prince en a profité pour renouveler son soutienétait à Students on Ice, un programme universitaire canadien tourné vers les expéditions en Arctique et en Antarctique. Il fut d’ailleurs le premier chef d’Etat à se rendre, en 2006, au Pôle Nord. Et il n’a pas manqué d’évoquer son trisaïeul Albert Ier qui fut pionnier de l’océanographie et de l’exploration scientifique de l’Arctique.

Vers 12h, le Falcon 7X de S.A.S. Albert II se posait à l’aéroport du Touquet en provenance de Toronto. Le Prince s’est rendu directement Place du Centenaire, où il a pris un petit bain de foule avant d’inaugurer la plaque de la digue haute, « Digue-Promenade des Princes de Monaco ». Ceci, en souvenir du passage des princes de Monaco dans cette station balnéaire de la Côte d’Opale. Dans les années 1920, Pierre de Polignac et son épouse Charlotte de Monaco, accompagnés de leur fils, le futur Rainier III y avaient séjourné. Le Prince a ensuite pris le chemin de la plage pour découvrir l’exposition « Grace Kelly, l’ange de l’Amérique ». Une centaine de photographies en noir et blanc rendant hommage à la carrière de la mythique actrice. Autre bain de foule devant l’Hôtel de ville du Touquet, vers 12h45, avant la réception protocolaire en présence du maire, Daniel Fasquelle, et du préfet Fabienne Buccio. Puis traditionnelle remise de cadeaux, signature du livre d’or et discours, avant le départ du Prince Albert II vers 14h. C’est un court passage certes, mais il laissera une trace au Touquet, les habitants sont fiers de cette reconnaissance et espèrent que les liens avec la Principauté se resserreront encore davantage. Le maire du Touquet a l’intention de concrétiser dans un avenir proche un partenariat avec la Principauté. « Nous voulons agir en commun sur un certain nombre de dossiers. D’abord sur le sujet des enfants autistes. Nous sommes en pointe ici, et Monaco également avec son école d’enfants porteurs de handicaps ». Daniel Fasquelle souhaite aussi tirer parti des efforts réalisés par Monaco en matière de développement durable, notamment dans les transports électriques. Il envisage aussi de proposer à l’AS Monaco de venir se mettre au vert au Touquet, ou de profiter du savoir-faire monégasque en matière d’entretien des parcs et jardins. Le restaurateur Guy Delmotte dont nous avons déjà parlé, avait un cadeau à remettre au Prince Albert, dans le salon d’honneur de la mairie. Il s’en explique « Il s’agit d’une médaille que le grand-père monégasque de ma femme a reçu lorsqu’il a participé aux Jeux olympiques de Berlin ».

Vendredi 11 septembre, S.A.S. Albert II assistait à Toulouse à l’inauguration du Haka Corner, un bar lancé dans la ville rose par l’ancien joueur néo-zélandais du Stade toulousain Byron Kelleher et ses associés. De nombreuses personnalités étaient présentes, parmi lesquelles Jean-Pierre Rives, Denis Charvet ou Max Guazzini. Le Prince est un ami de Byron Kelleher. Ce dernier est revenu s’installer récemment à Toulouse et avec deux associés, il a créé un « bar rugby », ouvert au public le 15 septembre, soit 3 jours du lancement de la coupe du monde de rugby en Angleterre. Byron Kelleher déjà actionnaire du restaurant L’Évangélina, à l’angle des Boulevards Maréchal-Leclerc et Lascrosses, n’aura que quelques pas à faire pour rejoindre son nouveau bar « Le Haka Corner ». Sa façade est décorée d’un logo d’inspiration maori. Byron Kelleher a promis de créer quelques événements pendant les six semaines du Mondial.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s