Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Édition 2015 de « The Best of Monaco »

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 23 mars 2015

Il y a longtemps que la politique internationale de la Principauté est basée sur les droits de l’homme et le développement durable. Il y a un siècle, le Prince Albert Ier, passionné d’océanographie, ouvrait, autour des aires marines protégées, des champs d’investigation encore inconnus. S.A.S. Rainier III, lançait, en 1992, au Sommet de la Terre de Rio, un appel à la mobilisation face aux défis climatiques de plus en plus inquiétants, à l’épuisement des ressources naturelles, aux inégalités croissantes et à la dégradation des océans. Son fils, S.A.S. Albert II, est un défenseur reconnu du développement durable et de l’environnement. En 2006, il était le premier chef d’État en exercice à atteindre le Pôle Nord et il alerte, grâce à une forte médiatisation, l’opinion publique sur le réchauffement climatique. La même année, il crée sa propre Fondation pour répondre à trois grands enjeux environnementaux, le changement climatique, la biodiversité et la gestion des ressources en eau. Les actions quotidiennes du Gouvernement princier en sont imprégnées, qu’il s’agisse d’économie, d’urbanisme, de politique intérieure et, bien sûr, de la politique internationale et la coopération. La durabilité implique l’innovation. Ce qui pourrait n’être pas facile sur un territoire qui cumule des surfaces exiguës, l’absence de matières premières et un flux quotidien de dizaines de milliers de transfrontaliers. Et pourtant, Monaco a su vaincre ces obstacles. Et allie avec succès innovation et attractivité, confortant par là même son statut de « smart city-nation ». Le 24e « Best of Monaco » met en lumière tous ces efforts de la Principauté, de ses entreprises et de ses centres de recherche, dont les enjeux et les buts se recoupent  pour apporter toujours plus de qualité de vie, facteur prioritaire de son attractivité, mais aussi pour renforcer sa capacité d’adaptation au monde. Son rayonnement est tel que l’on commence à parler de « modèle monégasque ». Un modèle basé sur une « société de confiance », dont témoigne le nouveau projet d’extension en mer. La Principauté croit en l’avenir. En agissant, elle sait qu’elle l’anticipe, le construit. Et reste ainsi dans cette tradition bien ancrée des Princes bâtisseurs.
2015  étant l’année de la Russie à Monaco, une édition russe du Best 2015 est lancée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s