Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Danse macabre au musée océanographique

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 9 janvier 2015

Jusqu’à mi-janvier, le musée océanographique de Monaco propose de découvrir « Le cœur de l’océan ». Ce spectacle son et lumière met en scène les squelettes marins exposés dans sa salle principale. C’est un spectacle impressionnant à ne pas manquer. Toutes les heures, la grande galerie du musée est plongée dans l’obscurité. Le plafond s’éclaire, et les squelettes des animaux marins, rorquals, orques et autres baleines, retrouvent une nouvelle vie et sont mis en valeur. « Les acteurs principaux sont les squelettes, donc nous n’avons pas besoin de travailler trop la lumière, mais juste y mettre comme un peintre des touches de couleur et faire travailler l’imaginaire de chacun » précise Xavier Perret, concepteur du son et lumière de ce spectacle. C’est l’occasion de redécouvrir l’histoire de ces animaux et notamment celle du plus imposant d’entre eux, un rorqual commun de 18 m de long pesant 2,8 tonnes, suspendu à plusieurs mètres de hauteur. Le cétacé, de la famille des Balaenopteridae, s’était échoué en 1896 sur la côte ligure.
Musée Océanographique de Monaco, ouvert tous les jours de 10 à 18h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s