Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Monaco accueille le CIO

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 9 décembre 2014

C’est la troisième fois que la Principauté accueille une session du Comité international olympique, CIO, la 26e en 1927, la 101e en 1993 et cette année pour la 127e. Depuis plusieurs mois, sous la présidence de S.A.S. Albert II et autour de S.E. Yvette Lambin-Berti, secrétaire général du Comité olympique monégasque et commissaire général de l’organisation, de nombreuses commissions ont été créées, pour faciliter l’accréditation, l’accueil, l’hébergement, la cérémonie d’ouverture, la communication ou la gestion des bénévoles par exemple. En effet, 200 volontaires offrent leurs services pour le bon déroulement de cette manifestation des 8 et 9 décembre. Un programme chargé puisqu’il comporte l’élaboration de l’Agenda 2020. Lors de la cérémonie d’ouverture au Grimaldi Forum, le Prince, président du groupe de travail « Durabilité et héritage », a exprimé à la tribune sa ferme volonté de placer la durabilité environnementale au cœur de tous les aspects de l’organisation des Jeux olympiques. Il a également insisté sur « le rôle éducatif majeur du sport au sein de la société, dans l’échange et le respect de l’autre ». Quant au président du CIO Thomas Bach, il a remercié le Prince Souverain pour son engagement en faveur du mouvement olympique, du sport, et d’avoir accepté d’accueillir et d’organiser cette 127e session en Principauté. Le spectacle « Vers un pays sage », ballet interprété par les Ballets de Monte-Carlo terminait cette première partie. Une soirée de gala clôturait la première journée de travail à la Salle des Étoiles du Monte-Carlo Sporting Club. 19 athlètes des Jeux Olympiques de Sotchi qui se sont déroulés du 7 au 23 février dernier, ont reçu le trophée très convoité de l' »Anneau d’Or ».
Le CIO veut encourager de nouvelles candidatures pour 2020. Lequel veut permettre à « de nouvelles régions dans le monde de présenter une candidature » olympique. Il s’agit d’atténuer les coûts, en privilégiant l’utilisation d’équipements existants ou d’installations temporaires ou même l’association de plusieurs villes ou pays. 40 recommandations approuvées à l’unanimité qui pourront s’appliquer dès les Jeux d’hiver 2018, à PyeongChang en Corée du Sud et ceux d’été à Tokyo en 2020. Le CIO veut également s’ouvrir au monde non olympique et permettre à des sports exclus ou à l’écart du programme d’être invités ponctuellement à des Jeux. Ce retour à ce qui se pratiquait jusque dans les années 90, pourrait ainsi permettre à Tokyo-2020 de (re)faire une place au baseball et au softball dans sa version féminine.
Cette réunion marquera sans doute un tournant, Carlos Arriba pour sa part, n’a pas hésité dans El País, le grand quotidien espagnol, de parler d’un Vatican II du CIO…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s