Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Conférence hydrographique internationale

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 17 octobre 2014

Lundi 6 octobre, S.A.S. Albert II a ouvert à 9h la 5e Conférence hydrographique internationale extraordinaire qui s’est déroulée à Monaco. Le SHOM, Service hydrographique et océanographique de la marine, y participe, sous l’égide de l’OHI, Organisation hydrographique internationale,organisation intergouvernementale consultative et technique qui a été créée en 1921 pour soutenir la sécurité de la navigation et la protection du milieu marin. Cette conférence qui s’est tenue jusqu’au 10 octobre à l’Auditorium Rainier III, réunissait plus de 250 délégués des 82 États membres de l’OHI ainsi que des représentants d’organisations internationales et non gouvernementales et des observateurs du monde de l’industrie. Cette rencontre prouve la prise de conscience croissante par les gouvernements de l’importance de l’hydrographie et de la cartographie marine, ainsi que de l’apport de ces disciplines à la gestion responsable de notre planète. Ses deux tiers sont couverts par les mers et les océans et la dépendance de l’humanité envers la mer ne cesse de croître. Quatre thèmes ont fait l’objet de sessions dédiées, place des données hydrographiques dans un monde géospatial; la « e-navigation », et son impact sur l’OHI et ses États membres; les technologies nouvelles et émergentes; renforcement des capacités. Une conférence de presse thématique s’est tenue le jeudi 9 octobre. De 18h à 20h, une réception à l’Auditorium a prolongé cette rencontre des médias avec le président de la conférence et les trois co-directeurs du secrétariat de l’OHI. Le navire hydrographique HMS Echo du Royaume-Uni, faisait escale au Port Hercule pendant la durée de la Conférence. Signalons que la République du Congo représentée par Martin Parfait Aimé Cousoud-Mavoungou, ministre délégué chargé de la Marine marchande, a déposé sa candidature pour être membre de cette organisation. Il a longuement plaidé la cause de son pays à Monaco « Endroit par excellence où se décide toutes les questions d’hydrographie et de bathymétrie marine. Comme nous tenons à devenir membre de l’OHI, il n’y a pas meilleur endroit que Monaco pour déposer notre candidature ». La candidature du Congo a été favorablement accueillie par les délégations participantes notamment par Robert Ward, président de l’OHI qui a loué le mérite et les qualités de l’autorité gouvernementale congolaise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s