Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Monaco à l’heure chinoise

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 18 février 2014

Du 13 au 20 février se tient le Monaco Chinese Festival, une première en Principauté. Des relations suivies existent depuis plusieurs années entre entre les deux pays, une ambassade ainsi que des délégations qui se succèdent à un rythme accéléré. La Principauté n’ignore pas que la Chine vient de franchir pour la première fois cette année la barre symbolique des 300 milliardaires. Selon une étude publiée par l’institut de recherche Hurun, la deuxième économie mondiale compte aujourd’hui 315 milliardaires, soit 64 de plus qu’en 2012. Et la fortune moyenne des 1.000 Chinois les plus riches s’établit à 1,04 milliard de dollars. Des chiffres qui font rêver… Catherine Fautrier, ambassadrice de Monaco en Chine décrit les relations qui existent entre les deux Etats. Des relations diplomatiques qui se sont étoffées depuis 1995, un pavillon monégasque à l’expo universelle de Shanghai en 2010, les Chinois de plus en plus intéressés par Monaco, le Grand Prix de Monaco, le yachting et le luxe retiennent leur attention. Il y a actuellement une dizaine de résidents chinois en Principauté, chiffre qui peut paraître dérisoire mais va évoluer car les Chinois recherchent des endroits sécurisés pour développer leurs affaires et investir pour leurs familles ailleurs qu’en Chine.

Dans le cadre du Monaco Chinese Festival qui a pour vocation de présenter plusieurs événements destinés à promouvoir la culture et les traditions chinoises, un Village d’artisanat chinois est édifié pour une semaine sur le quai Albert Ier. Quelques facettes de l’artisanat chinois faisant partie du patrimoine culturel et historique de la Chine seront ainsi dévoilées au grand public grâce à la présence de grands maîtres, tous membres de la  China Federation of Literary and Art Circle, CFLAC. Citons par exemple l’art de la figurine de farine avec le maître Lang Zhichun, le cerf-volant avec le maître Ha Yiqi ou le raisin en verre de Chang avec le maître Chang Hong. La présence des maîtres dans chacune des disciplines est l’occasion unique de mieux comprendre la tradition, la passion et la transmission de ce savoir-faire ancestral.
Le Village d’artisanat traditionnel chinois est ouvert quai Albert Ier du 14 au 20 février, tous les jours de 12 à 20 h. Entrée libre et gratuite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :