Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

A l’Hôtel de Paris

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 9 janvier 2014

La grève à l’Hôtel de Paris qui a été reconduite à plusieurs reprises, continue pour les 115 salariés du palace. « C’est le plus long mouvement et le plus suivi depuis au moins vingt-cinq ans », explique Giuseppe Dogilatti, délégué syndical et délégué du personnel. Pour le réveillon du 31 décembre, ils sont restés particulièrement vigilants. « On ne voit personne de la direction. On est prêts à être reçus pour négocier », indique Sylvie Claudel, secrétaire adjointe du syndicat Hôtels Cafés Restaurants, HCR. Les grévistes se sont entretenus au téléphone avec Luca Allegri, directeur des opérations hôtels, spa et resort du groupe SBM, sans aucun résultat. « Je regrette cette situation » explique ce dernier avant de poursuivre: « Depuis des mois, on ne fait qu’essayer de trouver des solutions. J’ai convoqué les délégués du personnel lundi 30 décembre pour qu’ils retournent travailler. Mais ils n’ont pas suivi ma suggestion. La situation est bloquée car ils n’ont pas souhaité continuer la discussion ». Une réunion employeur-salariés est prévue pour le 10 janvier 2014. Rappelons que le Gouvernement princier s’est exprimé dans un communiqué « Ce mouvement de grève, en cette période particulièrement chargée de l’année, a un impact négatif sur la Principauté de Monaco et sur la perception de son attractivité par les nombreux visiteurs étrangers désireux de fêter la nouvelle année dans notre pays dans la convivialité et la sérénité ». Il appelle à la reprise du travail « de sorte que la Direction de la Société des Bains de Mer et les syndicats concernés se retrouvent au plus vite autour de la table des discussions, pour trouver des solutions à la question des salaires dans un climat serein et responsable, comme cela fut le cas pour l’emploi ». La direction de la SBM pour sa part a souligné que « jusqu’à ce jour, aucun blocage de part et d’autre n’avait été constaté ». Aussi déclarait-elle qu’elle avait accueilli cet appel à la grève illimitée avec « étonnement ». On sait que les syndicalistes réclament le maintien de la rémunération intégrale des salariés durant toute la période des travaux, dont le montant est estimé à 250 millions d’euros.

Une Réponse vers “A l’Hôtel de Paris”

  1. Je suis tombée par hasard sur ton blog et je ne le regrette pas du tout, ton article m’a beaucoup appris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s