Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Droits de l’enfant

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 26 novembre 2013

Le 20e colloque sur ces droits s’est tenu à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Enfance, le 20 novembre. Ce colloque de deux jours, présidé par S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, était organisé par le Gouvernement princier.

Discours vidéo de Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, à l’ouverture du Colloque de Haut niveau relatif aux droits de l’enfant. Photo (c) Charly Gallo / CDP

Discours vidéo de Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, à l’ouverture du Colloque de Haut niveau relatif aux droits de l’enfant. Photo (c) Charly Gallo / CDP
Plus de 250 participants, parmi lesquels des parlementaires, des ministres ou des représentants d’organisations internationales, Unesco, Nations Unies, mais aussi associations. Telle l’Association mondiale des amis de l’enfance créée en 1963 par la Princesse Grace qui avait été touchée par la situation faite aux enfants durant la guerre au Vietnam. Chaque année, l’AMADE vient en aide à plus de 40.000 enfants, elle dispose à cet effet d’un budget d’un million d’euros. Elle s’intéresse particulièrement au Burundi où elle a fondé une mutuelle de santé pour les enfants des rues, et où un collège sera inauguré l’année prochaine. « La Principauté, qui consacre beaucoup d’efforts et un soutien financier important à la promotion et à la protection des droits de l’enfant, se félicite que le Conseil de l’Europe l’ait choisie pour accueillir cette conférence » ainsi s’exprime Michel Roger en ouvrant la conférence. Elle faisait suite au programme lancé en 2006 à Monaco, dans le but de renforcer l’action du Conseil de l’Europe en faveur des enfants. Maud de Boer-Buquicchio, secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, a rappelé les efforts fournis depuis lors et les obstacles rencontrés dans leur volonté de bâtir « une Europe adaptée aux enfants ». Au chapitre des mesures mises en œuvre, elle a évoqué la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels signée par 43 pays, sur les 47 états membres, ou encore la campagne de sensibilisation « Un sur Cinq », lancée à Rome l’an dernier. Elle se base sur la terrible estimation qu’un enfant sur cinq en Europe serait victime de violences sexuelles, le plus souvent, au sein même du cercle familial. Cette campagne sera prochainement diffusée dans les établissements scolaires de la Principauté. Prenant à son tour la parole, la princesse Caroline a renouvelé son engagement en faveur de l’enfance vulnérable. « L’enfance devrait être la plus belle période d’une vie, a-t-elle souligné. Malheureusement, combien de fois l’insouciance laisse-t-elle place à la peur et à la douleur? ». Dénonçant « des situations intolérables », Caroline de Hanovre s’est réjouie de la mise en place de politiques stratégiques nationales reposant sur la prévention, la protection et la participation des enfants. Par ailleurs, en réponse aux nouveaux défis créés par l’apparition des récentes technologies de communication et autre réseaux sociaux qui « exposent les enfants à des formes modernes d’outrage et font d’eux des cibles de choix pour des individus sans morale », elle a, en outre, appelé à des actions futures. Puis, elle a salué la politique de son frère, le Prince Albert II, et de son Gouvernement. « Au-delà de mon engagement personnel dans la protection de l’enfance, celle-ci constitue l’une des priorités de l’action nationale et internationale de Monaco et de ses princes. C’est ainsi que le Prince Albert II poursuit une politique très active et engagée dans le domaine de la protection internationale, tant sur le plan de la politique intérieure que sur la scène internationale ». Dans cette perspective, la Princesse Caroline a également annoncé que Monaco ratifiera sous peu la convention sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, signée à Lanzarote, aux Canaries, en 2007. « Le temps de l’enfance est court et ne se rattrape pas », a conclu la Princesse. Son discours a été suivi d’un court spectacle mettant en scène une cinquantaine d’élèves de la Principauté. Un moment d’émotion avant la suite des travaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s