Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Monaco à Varsovie

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 14 novembre 2013

La capitale polonaise accueille du 11 au 22 novembre Stade National la 19e Conférence des parties à la CCNUCC, Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ou United Nations Framework Convention on Climate Change. Les délégués de près de deux cents pays y participent. La délégation monégasque est conduite par Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l’Equipement, l’environnement et l’urbanisme et pour la première semaine, par S.E. Claude Giordan, ambassadeur de Monaco en Allemagne, en Pologne et en Russie. Complètent cette délégation Benjamin Labarrère, deuxième secrétaire de l’ambassade de Monaco à Berlin, Cyril Gomez, directeur de l’Environnement, Chloé Petruccelli, secrétaire des Relations extérieures à la Direction des Affaires internationales et Jean-Baptiste Blanchy, chef de section de la division Énergie-climat de la Direction de l’environnement. Cette conférence sur le climat fait suite à la réunion en septembre dernier des scientifiques du GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Lesquels avaient une nouvelle fois rappelé que les activités humaines et les émissions de gaz à effet de serre étaient à l’origine des changements observés dans le système climatique et qu’il relevait de la responsabilité des États d’agir au plus vite. Le typhon Haiyan qui s’est abattu sur les Philippines et les a ravagées est bien là pour rappeler à tous que le réchauffement de la planète n’est pas un vain terme. « Nous nous rassemblons aujourd’hui avec, sur nos épaules, le poids de nombreuses réalités qui donnent à réfléchir » a déclaré la costaricienne Christiana Figueres, responsable climat de l’ONU. Cette Conférence annuelle devra définir l’architecture d’un nouvel accord mondial dont la conclusion doit intervenir en 2015, lors de la conférence qui se tiendra à Paris. La Principauté pour sa part a ratifié le protocole de Kyoto en 2006 et s’est engagée à réduire de 30% ses émissions directes de gaz à effet de serre à l’horizon 2020 par rapport à 1990, et de 80% en 2050, pour arriver à terme à la neutralité carbone. Actuellement, elle a déjà réduit ses émissions d’environ 17% par rapport à 1990. Pour parvenir à de tels résultats, le Gouvernement princier met en œuvre un Plan Énergie Climat dont les axes d’actions portent sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments, le développement des énergies renouvelables, une politique de mobilité engagée et la gestion rationnelle des déchets. La prochaine conférence de l’ONU sur le climat aura lieu fin 2014 à Lima, Paris lui succédera en 2015 pour accueillir la rencontre de 2015.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s