Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

Aires marines protégées

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 31 octobre 2013

La Principauté a participé au 3e Congrès mondial des Aires marines protégées, AMP, IMPAC III, qui s’est déroulé du 21 au 27 octobre, en deux temps, à Marseille puis à Ajaccio. A Marseille, S.A.S. Albert II a pris part aux cérémonies d’ouverture, accompagné de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures, S.E. Bernard Fautrier, ministre plénipotentiaire, chargé de mission auprès du ministre d’État et de S.E. Patrick Van Klaveren, ambassadeur, délégué permanent auprès des organismes internationaux à caractère scientifique, environnemental et humanitaire. Une partie de la délégation a participé jusqu’au 26 octobre au segment technique du congrès consacré à des thèmes tels que la science et la connaissance au service d’une gestion efficace et des outils de gestion et moyens d’action pour les AMP notamment. Le 27 octobre, une seconde délégation, composée de S.E. Bernard Fautrier et de Chloé Petruccelli, secrétaire des Relations extérieures à la Direction des Affaires internationales, s’est rendue à Ajaccio pour participer au segment ministériel d’IMPAC. L’objectif d’IMPAC est de promouvoir la création et le développement d’aires marines protégées permettant de faire coïncider, au sein d’un même espace, enjeux économiques et sociaux et exigences environnementales. Cette rencontre politique de haut niveau s’est déroulée en présence de nombreux ministres de l’Environnement, dont Philippe Martin, ministre français de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, et de représentants d’organisations internationales comme le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, PNUE, le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et le Fonds mondial pour l’environnement. Ce 3e congrès mondial qui est organisé par l’Agence des Aires marines protégées et l’UICN, Union internationale pour la conservation de la nature, a rassemblé tous les acteurs de la mer, scientifiques, gestionnaires d’aires marines protégées, élus, organisations non-gouvernementales. La Principauté pour sa part, s’est engagée depuis de nombreuses années dans le domaine des aires marines protégées avec, notamment, la création de la réserve du Larvotto et l’établissement du sanctuaire Pelagos en partenariat avec la France et l’Italie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s