Le Petit Journal de Monaco

Journal électronique

REVUE – Actus de Monaco et de la région

Posted by lepetitjournaldemonaco sur 14 juillet 2008

L’événement marquant de la semaine s’est produit ce dimanche 13. Incontestablement, il refera parler de lui. En effet, à 15h30 quarante-trois chefs d’Etatse se sont réunis au Grand Palais à Paris pour une séance plénière, y assistaient aussi le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon et le président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso. En revanche, le Libyen Mouammar Kadhafi défavorable au projet, s’est fait remplacer par son ministre des Affaires étrangères, on a aussi noté l’absence du roi du Maroc Mohammed VI remplacé par son frère le prince Moulay Rachid. Quant au Premier ministre belge Yves Leterme, il était retenu pour des négociations qu’impose la crise politique de son pays. Se sont donc assis à la même table les représentants des 27 pays de l’Union européenne, de dix pays du sud, Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Mauritanie, Syrie, Tunisie et Turquie ainsi que l’Autorité palestinienne et naturellement ceux de l’Albanie, Croatie, Bosnie-Herzégovine et Monténégro. Monaco était représenté par SAS Albert II qui a toujours soutenu le projet depuis les premiers instants, les thèmes de cette nouvelle Union sont d’ailleurs des questions qui lui tiennent profondément à coeur.

Ce sommet, coprésidé par Nicolas Sarkozy et le président égyptien, Hosni Moubarak, officialise donc la naissance de l’Union pour la Méditerranée. Ce qui n’était pas acquis d’avance. Réunir sous le même toit autant de personnalités aussi diverses, venant de pays aux destins aussi différents, vaincre les réticences des uns, apaiser les susceptibilités des autres, ressortit presque au tour de force. Avant de prendre forme, ce projet fut d’abord évoqué par le candidat Nicolas Sarkozy avec d’autant plus d’espoir qu’il savait que la France assurerait la présidence tournante du Conseil européen à partir de juillet 2008. Un nouvel appel lancé de Tanger en octobre dernier, puis un autre de Rome en décembre invitaient les chefs d’Etat à se réunir le 13 juillet. Ensuite se firent jour des tensions, on accusa le Président français de vouloir enterrer le processus de Barcelone, définissant depuis 1995 les relations entre l’Union européenne et les pays de la rive sud. Mais l’essentiel est que l’on ait pu arriver à s’entendre.

« A travers nous, un rêve est en passe de se réaliser, celui d’un projet collectif de développement économique, de paix, de droit et de solidarité: l’Union pour la Méditerranée. » s’est plu à souligner le ministre français des Affaires étrangères en insistant sur les 800 millions d’individus concernés!
Tout n’est pas résolu évidemment, le choix du siège du secrétariat donnera lieu à des discussions, plusieurs villes sont en lice. Pourra-t-on financer aisément les grands projets, dépollution de la Méditerranée, coopération en matière de protection civile pour la lutte contre les catastrophes naturelles, développement de l’énergie solaire, éducation et l’aide la mise en oeuvre des « autoroutes de la mer »?

Semaine marquée aussi par le troisième anniversaire de l’avènement de SAS le Prince Albert le 12 juillet. Quelques nominations attirent l’attention, particulièrement celle de Jean Pastorelli qui est à compter du 11 juillet le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Principauté en France. Il représentera aussi la Principauté auprès du Conseil permanent de la Francophonie, de l’UNESCO et de l’Union latine. Il succède à Paris à Son Excellence Jacques Boisson que S.A.S a nommé Secrétaire d’Etat à compter du 21 juillet, il remplacera à ce poste René Novella qui devient Conseiller privé du Prince.

En cette période du mois de juillet on remarquera aussi de nombreuses manifestations, A la Maison de l’Amérique Latine dans le cadre du « Chili à Monaco », une exposition sur l’art contemporain et l’artisanat du Chili aura lieu à partir du 17 juillet. Les vignerons chiliens présenteront leur production dont la qualité est bien connue maintenant. Quant au Café de Paris, il fera connaître du 15 au 18 juillet quelques spécialités de la gastronomie de ce pays d’Amérique du Sud, un chef chilien sera aux fourneaux alors que le groupe folklorique Karumanta se produira en salle.

Pour sa part, le Grimaldi Forum accueille, du 12 juillet, à l’espace Ravel, une fastueuse exposition « Les Reines d’Egypte ». Christiane Ziegler, commissaire de l’exposition, qui a longtemps dirigé le département des Antiquités égyptiennes du musée du  Louvre a réuni quelques 250 chefs-d’œuvre venus des plus grands musées du monde. Ces femmes qui s’appelaient Cléopâtre ou Hatchepsout, font encore rêver et c’est en leur compagnie que le visiteur pourra effectuer un fabuleux voyage dans l’Egypte ancienne. A ne manquer sous aucun prétexte, jusqu’au 10 septembre.

Colette DEHALLE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s